Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/08/2008

Un jour mon prince viendra...

Il était une fois une trèèèèès belle princesse. Mais belle! quoique dans son oeil ne brillât pas précisément l'étincelle de l'intelligence. Belle. Mais trop bête et hilare pour que le moindre prince, même le plus moche, acceptât de l'épouser.

DSC00308.JPG
 
Elle n'était pas triste pour autant, comme en témoignait son expression  de marrade permanente.
DSC00309.JPG
 
 
En fait elle ne s'inquétait de rien, et puis de toute façon elle était déjà princesse, alors à quoi bon, et les joyaux de la couronne brillaient déjà sur sa tête. Mais elle avait, comment dire... une étrange habitude. D'aucuns qualifieront cette habitude de vice, mais l'innocence de la princesse la mettait à l'abri de toute opprobre. De fait, la princesse aimait les batraciens.
DSC00310.JPG
Elle les aimait passionnément, d'un amour d'abord chaste et enfantin jusqu'à  l'âge de dix ans, mais ensuite les choses se corsèrent et commencèrent à poser de sérieux problèmes moraux. La passion se fit dévorante, et il ne fut plus rare de surprendre la princesse jeune et bête en plein roulage de pelle avec ses amis les crapauds et autres grenouilles.
 
DSC00311.JPG
 Nous ne présenterons ici que des images respectant la pudeur de tous.
Mais un beau jour, alors que la princesse témoignait son amour fougueux à un crapaud très vilain mais à l'oeil très bon et au caractère doux et généreux, il se produisit un événement inattendu...
 
 
DSC00312.JPG
Le crapaud commença soudain à se tortiller comme dans  d'atroces souffrances, et les spasmes se firent de plus en plus violents. Puis il se mit à se recroqueviller sur lui-même...
DSC00313.JPG
 
Comme une vulgaire chaussette, il se retourna complètement, et l'intérieur de son corps fut révélé aux yeux jouasses de la princesse.
Le crapaud n'était pas un crapaud ordinaire, il n'était autre qu'un prince atteint d'une malédiction: il avait été changé en crapaud par une méchante sorcière -il l'avait sûrement bien cherché en même temps-, et le charme ne pouvait être rompu que par un baiser administré par une princesse passionnée, belle, et intelligente. Il ne pourrait récupérer son apparence d'antan qu'à ces trois conditions. Bon. il manquait le critère de l'intelligence alors il ne fallait pas non plus s'attendre à des miracles.
 
DSC00315.JPG
 
Le prince redevint prince, mais il resta de la taille d'un crapaud. Un gros crapaud bien baveux peut-être, mais un prince minuscule quand même...
 
DSC00314.JPG
 
Mais l'avantage c'est que la princesse était trop simplette pour s'en apercevoir. Le prince, quant à lui, fut bien content de retrouver une apparence de prince même petit, et il se dit que "petit prince" ça sonnait bien et qu'on pourrait sûrement en tirer quelque chose.
Du coup ils se marièrent et eurent plein de petits têtards. 
 
 

Commentaires

Elle est géniale on histoire !!!!! J' adore !!!

Écrit par : salomé | 05/08/2008

T'as raison, elle est pas tres finasse, la princesse : un crapaud avec une couronne sur la tete, ca aurait du lui mettre la puce a l'oreille !!

Écrit par : Servo | 05/08/2008

Hihihihi, ce post est génial !!

Écrit par : melusine_tricote | 06/08/2008

Finalement, j'ai mis un lien aussi

Écrit par : lizzy66 | 13/10/2009

Les commentaires sont fermés.